Skip to content

Damso – DEUX TOILES DE MER Lyrics

Paroles de DEUX TOILES DE MER By Damso

Smith & Wess’ vient du marché noir
Tu fais mal, je fais mal aussi
Malfrat, si je sors ce soir
Quelques balles dans ta carrosserie
Maléfique, sûrement fin tragique
Négro parle comme un parasite
J’suis dans l’ombre, la lumière m’attriste
Elle n’attire que la jalousie

Love
Oh
Yeah (On m’entend ou pas ?)

Tant de peine dans mes sentiments
Tant de love pour mon continent
Tellement d’rage quand je lui dis non
Silencieux, pas de confident
Pourri d’seum, j’vois mon fils rarement
Studio, tournée, père absent
Mourir jeune, pourquoi vivre longtemps ?
Pilon roulé, hibernation

Le love
Oh
Yeah

Doucement
Doucement
N’joue pas avec mes nerfs
Et mes sentiments
J’me sens déjà très mal
Car mon fils me manque
J’suis plus avec sa mère
Et les bitches le savent

Pourtant, elles m’disent que j’ai changé
Évidemment que j’suis pas le même qu’hier
Évidemment que j’suis pas le même qu’hier
Évidemment que j’suis plus le même

J’ai changé
Évidemment que j’suis pas le même qu’hier
Évidemment que j’suis pas le même qu’hier
Évidemment que j’suis plus le même

J’ai perdu des proches
Certains sont pas morts, ils ont juste fait les traîtres
Faut pas l’approcher car c’est juste pour les fesses
J’ai l’impression que rien, c’est tout c’qu’il me reste
Quand la nuit s’achève, j’pars avec elle, j’plane
Dans les quatre directions comme Off-White
J’prends la dernière ligne de ma deadline
Ce sont les bouts de mon cœur brisé qui blessent
Quand on le touche, on y reste, Dems

Doucement
Doucement
N’joue pas avec mes nerfs
Et mes sentiments
J’me sens déjà très mal
Car mon fils me manque
J’suis plus avec sa mère
Et les bitches le savent

Pourtant, elles m’disent que j’ai changé
Évidemment que j’suis pas le même qu’hier
Évidemment que j’suis pas le même qu’hier
Évidemment que j’suis plus le même

J’ai changé
Évidemment que j’suis pas le même qu’hier
Évidemment que j’suis pas le même qu’hier
Évidemment que j’suis plus le même

Tu sais, le silence ne fait que cinq bruit
Celui du regret, celui du « pourquoi j’l’ai pas fait ?
Pourquoi j’l’ai pas dit, pourquoi j’vais taffer ? »
Ceux du battement d’cœur qui n’s’arrête pas car il a qu’une seule vie
Ouais, c’est vrai que j’pense un peu trop
Parce que j’veux pas être le même qu’hier
Parce que j’veux pas faire les mêmes erreurs
Mettre ma carrière avant l’amour
Tu m’as changé