Skip to content

Naza – Parka Lyrics

Parka Lyrics – Naza

Lyrics to «Parka»

Le soleil se lève mais c’est dommage
Il fait tout noir dans le quartier
Mes partenaires ont les gants tout noirs
Cherchent les noises dans le quartier
Neuf est mon Glock pour tous ces bâtards
Je dois des sous, plus d’amitié
Sur l’trône, on y est, on s’l’est approprié
Peux pas nier qu’on ne part plus prier

Heja, j’suis partant, métaux sous l’parka
Attendent le coche, attendent qu’on parte
J’arrive, parlent latin, sont tous des lâches
Quand j’sors le machin, cache-toi dans l’placard

C’est le moment
Glock, Glock sous le parka
Pour faire du sale, on est partants
Minuit pile, j’ai plus d’portable
On a fait couler l’sang sous le parka
J’veux ma part quand ça partage
Grosse équipe, j’redescends, j’te dépanne pas
Bébé, je rentre pas c’soir, ouais

Le soleil se couche mais c’est dommage
On fait la guerre même quand le compte y est
Resserrer l’étau, y a pas le choix
Le malheur des uns fait le bonheur des autres

Viens voir nos bâtiments
On n’est pas d’humeur
Viens voir nos bâtiments
On n’est pas d’humeur

Quelques bons potos, le reste, c’est des flocos
L’ouvreuse en moto, cent kils dans l’auto
L’OPJ est là, poto, personne va ber-tom
Fuck tes menottes, les boulettes dans l’quatre anneaux

C’est le moment
Glock, Glock sous le parka
Pour faire du sale, on est partants
Minuit pile, j’ai plus d’portable
On a fait couler l’sang sous le parka
J’veux ma part quand ça partage
Grosse équipe, j’redescends, j’te dépanne pas
Bébé, je rentre pas c’soir, ouais

Je rentre tard
J’ai vu tes messages, il faut pas t’inquiéter, yeah
Je rentre tard
J’ai vu tes messages, il faut pas t’inquiéter
C’est qu’un faux-départ
Guette pour le butin, sur le volant mains gantées
C’est qu’un faux-départ
Fais du sale, maintenant, c’est du sang qu’il y a sur l’appuie-tête

C’est le moment
Glock, Glock sous le parka
Pour faire du sale, on est partants
Minuit pile, j’ai plus d’portable
On a fait couler l’sang sous le parka
J’veux ma part quand ça partage
Grosse équipe, j’redescends, j’te dépanne pas
Bébé, je rentre pas c’soir, ouais