Skip to content

Miami Yacine – Kingsley Coman Lyrics

Kingsley Coman Lyrics – Miami Yacine

Mir geht es gut, ich sag’ „Elhamdullah“ (Ah, ja, ja)
Fahr’ durch Marokko in ‘nem Jaguar
Nokia-Telefon mit Allnet-Flat
Am Handy frag’ ich ihn noch: „Oh, labas?“
Ah, schenke ihm ‘ne Hublot Big Bang (Big Bang)
Unser Leben war zu turbulent (Vay, vay)
F430, Rich-Gang (Rich-Gang)
Zeko war nie ein Kunststudent (Vay, vay)
Miami Yacine ballert wie die Mafia (Mafia)
Zähle meine Dollars schon seit „Casia“
Singe meine Melo wie Don Toliver
Nobuyuki serviert Hummer oder Kaviar (Sk-Sk-Skrrt)
Ah, P.I.M.P
Freestyles auf meinem Instagram-Feed
Cruise durch die Nacht in ‘nem silbernen Jeep
Stapel’ immer noch die Mios, so wie Prinz al-Walid
Bin immer aktiv, ja, ja, ja, ja

La pente j’ai r’monté malgré tous les obstacles
Abandonner ? Jamais, j’suis pas comme ça
Pour y arriver, j’ai dû miser ma life
Tu veux manger pourtant, tu m’voulais du mal
Quand je coulais, t’étais où, man ?
Quand je pleurais, fumais une tonne
Rien qu’d’y penser, j’me sens forcément mal
C’est du passé, j’ai réussi ma life

Pas grand chose à grailler dans l’binks
Pas facile d’avancer sans s’perdre
Noir comme ça, tit-pe déjà, j’étais plein d’rêves
Très vite, le pe-ra m’ensorcelle, sale comme ça
Loin de tout, la mélo’ m’emmène
J’me revois déborder d’inspi’, j’gratte sans cesse
À c’tte époque, la monnaie manquait
Des années plus tard, on encaisse
Sale comme j’aime
C’était difficile, des fois, j’en perdais le fil et les mots
Faire confiance à qui, dis-moi ? J’ai des cicatrices dans le dos (dans le dos, woh)
Un ancien m’a dit : “À quoi bon gâcher ta vie dans le hall ?”
Briller, ça be-tom pas du ciel, ça s’mérite

La pente j’ai r’monté malgré tous les obstacles
Abandonner ? Jamais, j’suis pas comme ça
Pour y arriver, j’ai dû miser ma life
Tu veux manger pourtant, tu m’voulais du mal
Quand je coulais, t’étais où, man ?
Quand je pleurais, fumais une tonne
Rien qu’d’y penser, j’me sens forcément mal
C’est du passé, j’ai réussi ma life