Skip to content

Booba – L’olivier Lyrics

L’olivier Lyrics – Booba

Pas loin du bus, j’suis au volant de l’italienne
(Denza)

Jamais mordu la main qui m’a nourri, normal, c’était la mienne
J’suis pas un Gnakouri, j’suis un homme, c’est pas la même
Toujours dans l’tur-fu, j’obéis à loi martienne
Elle veut qu’j’lui fasse un p’tit, elle veut un king, mon ADN

Le terrain vient d’ouvrir, j’ai reconnu l’son du KTM
J’suis pas au volant du bus, j’suis à gauche dans l’italienne
Que j’perde ou gagne, c’est « nique ta mère », quoiqu’il advienne
Peu importe pour qui j’vote, le croque-mitaine ou Joe Biden
J’ai un peu trop de haine, des fois, ça mène dans les problèmes
Que des numéros 10, sale fils de pute, t’es capitaine
J’aime pas les hommes, que pour les gosses qu’j’ai de la peine
L’histoire du 92i comme en cité de la Plaine
L’histoire du 92i comme en cité de la Plaine

C’est l’nouveau monde, j’roule un teh pour oublier
Dites à Wallen, personne replantera l’olivier
Game ridicule comme le DJ dans Validé
On va reprendre les clés, c’qu’on va leur faire, t’as pas idée
J’regrette l’époque des cabines, j’attendais qu’tchoin me rappelle
Monte dans l’Lambo’, je la ken, c’est une Citroën qui la ramène
T’fais trop mal au crâne, ils nous l’ont mise à la one again
Pour éteindre DSK, ils ont juste besoin d’une Guinéenne

Jamais mordu la main qui m’a nourri, normal, c’était la mienne
J’suis pas un Gnakouri, j’suis un homme, c’est pas la même
Toujours dans l’tur-fu, j’obéis à loi martienne
Elle veut qu’j’lui fasse un p’tit, elle veut un king, mon ADN
(J’ai un peu trop de haine, c’est ça le problème)

C’est l’nouveau monde, j’roule un teh pour oublier
Dites à Wallen, personne replantera l’olivier

"