Skip to content

ISK ft. Sofiane – Cités de France Lyrics

Cités de France Lyrics – ISK ft. Sofiane

Eh, hamdoullah, j’suis un rajel, j’suis un fils d’étranger, reconnaissable sous la cagoule
2.6.0, city gangsta
Fianso
77 criminel, 93 empire
Reconnaissable sous la cagoule, eh

Hamdoullah, j’suis un rajel, j’suis un fils d’étranger, reconnaissable sous la cagoule
Tu sais qu’on est marbouls (rrah), tu sais qu’on est tartés
La guerre pour le papier, dans l’four, j’me fais palper par la police
Éducation droite, on n’est pas impoli, ici, c’est Bagdad ou bien Tripoli
Chez moi, ça tue pour l’oseille, j’envoie une équipe par mail
On déboule devant chez toi si t’as pas ramené l’colis
77 criminel, 93 empire, nous dis pas c’qu’ils t’ont fait car on pourrait t’faire pire
S’faire tuer comme un martyre pour ma cité, p’tit frère de bandit, on s’ra jamais piqué, on est tous impliqués
CR sur le quartier, faut pas parler aux keufs, on pourrait t’piétiner ta mère, on est solidaire d’puis l’école primaire
Ils ont jamais cru en moi, aujourd’hui, j’ai avancé donc ils ont tous changer d’avis, allez, tiens ça
J’suis en cross dans l’tieks, course poursuite, tempête sur l’allée, j’me la pète et j’tords ça (rah)

Fianso (ouais), dis-leur qu’on va leur faire mal, ils vont câbler
J’allume, gang of 7.7, c’est la frappe, si ça s’excite, c’est qu’ils ont pas capté
Fianso, c’est la Tunisie, DZ mafia, Ligue des Champions tah les crapules palias, 93, bang, bang, 4.5.8 Italia

Y a 20 kil’ dans la valise (rah), crois pas qu’on revient d’vacances
L’État se mobilise car c’est nos cités qui font trembler la France
J’suis pas un rappeur (j’suis pas un rappeur), j’suis un écrivain (j’suis un écrivain)
Mental de vainqueur (mental de vainqueur), à la fin, il n’en restera qu’un (il n’en restera qu’un)
Seul contre tous mais j’ai pas peur (j’ai pas peur)
Bolide allemand, conduite de braqueur (de braqueur)
J’suis pas un rappeur (j’suis pas un rappeur), j’suis un écrivain (j’suis un écrivain)
Mental de vainqueur (mental de vainqueur), à la fin, il n’en restera qu’un (il n’en restera qu’un)

Sous dix gifles, t’es pas d’taille (calme-toi, p’tit frère), y a d’l’oseille, j’mets pas d’flemme (pah, pah)
Sept milliards de 3atays (ouais, ouais), j’ai pas d’roi, j’ai pas d’reine (j’ai pas d’roi, j’ai pas d’reine)
J’suis un rebeu, j’aime pas l’raï, j’suis un renoi, j’mets pas d’crème
Laisse-les parier sur la coupe, c’est my name, j’suis pas dans l’game, gros, c’est moi l’game
A-A-Argentina, j’investis dans l’Orangina, c’est parti, point d’pénalty, pas d’ptit goal et la Fiorentina (Affranchis)
On disait qu’on mesure la fracture, dans l’Sud de l’Europe, villégiature
Les deux pieds dans l’budget, dans l’enquête (wouh), on inquiète, on rassure, on facture
Nique ta mère, toi et la rue, tu gères pas ton stress, tu veux gérer un corps
La galère, tu la baises, dis pas qu’tu la tues, c’est déjà dur d’supprimer l’numéro d’un mort (un mort, mort, mort)
Comme ISK, j’ai baveux, j’ai grosses plaintes, j’suis tah les serpents, j’ai fait Poudlard
[?] comme un grand [?], ou [?] comme un boulard

Fianso (ouais), dis-leur qu’on va leur faire mal, ils vont câbler
J’allume, gang of 7.7, c’est la frappe, si ça s’excite, c’est qu’ils ont pas capté
Fianso, c’est la Tunisie, DZ mafia, Ligue des Champions tah les crapules palias, 93, bang, bang, 4.5.8 Italia

Y a 20 kil’ dans la valise (rah), crois pas qu’on revient d’vacances
L’État se mobilise car c’est nos cités qui font trembler la France
J’suis pas un rappeur (j’suis pas un rappeur), j’suis un écrivain (j’suis un écrivain)
Mental de vainqueur (mental de vainqueur), à la fin, il n’en restera qu’un (il n’en restera qu’un)
Seul contre tous mais j’ai pas peur (j’ai pas peur)
Bolide allemand, conduite de braqueur (de braqueur)
J’suis pas un rappeur (j’suis pas un rappeur), j’suis un écrivain (j’suis un écrivain)
Mental de vainqueur (mental de vainqueur), à la fin, il n’en restera qu’un (il n’en restera qu’un)

YouTube video
ISK
"