Skip to content

OBOY – Cruel Lyrics

Cruel Lyrics – OBOY

Yeah, yeah, yeah
Mmmh
Han, han, han

On pull up, on défouraille (yeah), troisième doigt fièrement
On va t’niquer ta grand-mère, tu feras rien (yeah, yeah)
Elle veut le Rover, le Patek, les sièges tout en cuir dans la Ferrari
C’est tout pour le gang, mentalité Ferrara (c’est tout pour le gang, gang, gang, gang)
J’suis trop loin devant, tu vois que mes phares arrières (trop loin)
Le sang, le sale, on peut varier, Southside, le barrio
Si tu bosses pas, t’auras rien, plus de clients les fériés (plus de clients, eh)

Ça bédave la beldia (bédave la beldia, eh, eh)
La beugeuh qui t’rend pendejo (yeah, yeah yeah, yeah)
C’t enculé est yomb de moi (c’t’enculé est yomb de moi, yeah, yeah, yeah)
J’comprends pas, c’est un fan de ouf (yeah, yeah, yeah)

Un flow tah l’Amérique, amazing slatt, bro’ (slatt)
Elle veut qu’on se marie (yeah) mais j’suis un salaud
Elle veut le Gucci, le LV carreaux (le Gucci, le LV slatt)
Le gamos prend trop d’place, j’sais plus où m’garer (yeah)
Un flow tah l’Amérique, amazing slatt, bro’ (ça sent l’Amérique)
Elle veut qu’on se marie mais j’suis un salaud (mais j’suis un salaud)
Elle veut le Gucci, le LV carreaux (LV carreaux, le Gucci)
Le gamos prend trop d’place, j’sais plus où m’garer

Faire mala dans les boites, il a vomi l’après-m’ (yeah, yeah)
Il a voulu aller trop vite, il a fini à Fresnes (yeah, yeah, yeah)
C’est pas lui mais c’est l’démon qui l’engraine (c’est pas lui, c’est l’démon)
La vie est cruelle, prends en d’la graine (prends en de la graine)
J’suis avec les arbis, les babtous, les noichs, les khels
Elle veut la BM, elle suce pas, elle repart en TVM (elle rentre chez elle)
J’rentre chez toi sur la pointe des pieds, j’laisse zéro ADN (zéro paluche)
Air Max, TN (yeah, yeah, yeah, yeah), dans leur camp, que des zemels

Ça bédave la beldia (bédave la beldia, eh, eh)
La beugeuh qui t’rend pendejo (yeah, yeah yeah, yeah)
C’t enculé est yomb de moi (c’t’enculé est yomb de moi, yeah, yeah, yeah)
Il est complètement pendejo (yeah, yeah, yeah, yeah)
Mais j’suis un salaud
Mais j’suis un salaud
Mais j’suis un salaud
Yeah, amazing slatt bro

Un flow tah l’Amérique, amazing slatt, bro’ (slatt)
Elle veut qu’on se marie (yeah) mais j’suis un salaud
Elle veut le Gucci, le LV carreaux (le Gucci, le LV slatt)
Le gamos prend trop d’place, j’sais plus où m’garer (yeah)
Un flow tah l’Amérique, amazing slatt, bro’ (ça sent l’Amérique)
Elle veut qu’on se marie mais j’suis un salaud (mais j’suis un salaud)
Elle veut le Gucci, le LV carreaux (LV carreaux, le Gucci)
Le gamos prend trop d’place, j’sais plus où m’garer

Mais j’suis un salaud
Mais j’suis un salaud
Mais j’suis un salaud
Yeah, amazing slatt bro’