Skip to content

OBOY – Ysl Lyrics

Ysl Lyrics – OBOY

Han
En Gucci, no crari
Han, han, han
Baby, no crari
Han, han

C’est réel, c’est réel, c’est pas un jeu, gros, c’est pas des LOL (c’est réel, c’est réel, c’est réel)
J’me rappelle, les manos dans la merde quand j’avais zéro
Olyshit side, c’est la ne-zo (Olyside), nuebe quattro and zero (yeah, yeah)
Même si le ne-jau rend paro (yeah, yeah), belek à pas t’faire carotte
P’tit reuf, faut garder l’Omerta, c’est sérieux, j’empeste la beugeuh, le biff, Saint-Laurent
Joint d’ppe-f’, dans le cup : du sirop, c’est une chienne mais elle s’fait grave désirer (c’est une chienne mais elle s’fait grave désirer)
J’réponds plus, elle faisait grave du ciné’, yeah (c’est mort, j’réponds plus)
Dans le cup, dans sa schnek : c’est si rose

Là, j’suis dans ma werss, c’est noir sa mère mais j’oublie rien, nan, nan
Ma vie, mes galères, pas d’marche arrière, c’est interdit, nan, nan, nan
J’leur mets qu’des distances, tu veux qu’j’te dise quoi ?
Elle est fraîche sa mère mais les sous, j’préfère donc j’lui dis : “Nan, nan, nan”

Trop focalisé, j’connais mon but (focalisé), j’sais qui sont les braves, qui sont les putes (qui sont les putes)
On prend des risques, faut pas qu’on nous pète (yeah, yeah), beaucoup d’ces bâtards ont joué d’la flûte (yeah, yeah)
Beaucoup d’ces bâtards ont joué d’la flûte, j’reste loin des poissards, des suceurs de bite
Pas d’jours de congé, faut qu’ça débite (ça débite), les habits propres se salissent vite (yeah, yeah)
En Gucci, en Prada, ma bellesa, t’sais qu’j’suis un laud-sa donc y a rien à gratter (y a rien à gratter)
No crari, c’est l’gang, elle a un cavu de dingue, no baby, no blata (cavu de dingue)
Bâti’ ou binks, si l’moteur fait “riing”, bien sûr qu’ils vont m’rater (bien sûr)
Bien sûr qu’ils vont m’rater (bien sûr), no baby, no blata

Là, j’suis dans ma werss, c’est noir sa mère mais j’oublie rien, nan, nan
Ma vie, mes galères, pas d’marche arrière, c’est interdit, nan, nan, nan
J’leur mets qu’des distances, tu veux qu’j’te dise quoi ?
Elle est fraîche sa mère mais les sous, j’préfère donc j’lui dis : “Nan, nan, nan”
Là, j’suis dans ma werss, c’est noir sa mère mais j’oublie rien, nan, nan
Ma vie, mes galères, pas d’marche arrière, c’est interdit, nan, nan, nan
J’leur mets qu’des distances, tu veux qu’j’te dise quoi ?
Elle est fraîche sa mère mais les sous, j’préfère donc j’lui dis : “Nan, nan, nan”

Tout pour le gang
Tout pour le gang, on va sûrement finir en sang
Mais j’ai zéro remord
Tout pour le gang, on va sûrement finir en sang
Yeah, yeah, yeah