Skip to content

Lacrim – American Gangster Lyrics

American Gangster Lyrics – Lacrim

A-A
Kore, Lacrim
Combien tu leur vends à la tess ? Combien tu leur factures en province ?
Combien tu prends pour donner tes fesses ?
AWA the mafia, my nigga
Une paire d’Balenciaga, triple S

Imagine un peu c’qu’on leur a dit, imagine un peu c’qu’on leur a mis
Un bonhomme sur mes bougies, j’avais dix ans, j’ai toujours apprécié que l’on me dise “nan”
J’suis convaincant, j’suis pas séduisant, armé d’un Glock, c’est toujours excitant
J’étais aux arrivants le jour d’mes seize ans, ma folie est plus forte que ma raison
La maison, j’ai quitté, à douze ans, j’ai baisé, ma famille, délaissé, j’les repeint, ils sont refaits
Dis-moi, toi, qu’est-ce que t’as ? Tu parles mal quand tu m’vois
Tu dis rien, t’es en chien, t’as raison

Mon blase est dans le ghetto
Dans l’game, j’ai sorti ma teub et j’arrive tranquille comme a-ç
Mais j’ai pas fini, fini, fini d’leur mettre dans leurs faces
Imagine qu’on t’tabasse quand on arrive à dix
Et qu’t’es en tort, ça sent la mort

Ça sent la mort, t’as volé ses loves, y a deux-cent mecs sous le préau
Ça sent la mort, sur le terrain, tu vois la Kala’, il reste qu’une taffe sur ton bédo
Ça sent la mort, jamais les jambes pour cent kilos, c’est direct dans la tempe
Ça sent la mort, derrière la mort, y a un bigo, c’est elle qui t’attend

Un coup d’feu sur un deux temps, j’serais pas ici sans mes S.C
Personne va niquer mes plans, autour de moi, y a que des jefes
Parle mal, je le sais, parle bien, je le sais
T’essayes tout, je le sais, faire la paix, ça je sais pas
J’tire direct dans l’tas, t’es par terre et t’attends la police
Ils mettent les bandes, tu r’pars dans l’ambulance
Je n’suis pas de ceux que l’on rabaisse, je n’suis pas de ceux que l’on agresse
Bien sûr que j’ai quitté la tess, c’était l’but une fois qu’y a les mapessas
Regarde mon fils, il est bien pé-sa, ça sent la mort

Ça sent la mort, t’as volé ses loves, y a deux-cent mecs sous le préau
Ça sent la mort, sur le terrain, tu vois la Kala’, il reste qu’une taffe sur ton bédo
Ça sent la mort, jamais les jambes pour cent kilos, c’est direct dans la tempe
Ça sent la mort, derrière la mort, y a un bigo, c’est elle qui t’attend

Ça sent la mort
Ça sent la mort