Werenoi – Ndrangheta Lyrics

Ndrangheta Lyrics – Werenoi

Evi

J’regarde la lune, j’regarde ma montre, j’vois que le temps passe vite
On veut que l’biff, si tu prends la coke, j’espère que tu niques l’pif
En effet, j’suis pas d’ces mecs fréquentables, parle pas sur la fréquence, frère
Mais tu peux finir dans un coffre si j’mets l’MD dans c’verre
Quand j’étais gosse, j’voulais être footballeur, la carrière de Ronaldo
J’parle pas du seize mais du gros, ça traverse ton bullet proof
J’lâche avec les chazdés, tu les cherches, tu les trouves
Gio’ veut vider la caisse, faut représenter la tess, Hamza me dit : “Tue-les tous”
Ils ont pas fait c’qu’on a fait, font les fous, on sait qui ils sont
Trop d’faux calibres dans leurs clips, j’avais gros la tête, nourrisson
J’ai fait des problèmes partout, fini l’trente-et-un par dièse
Dégradé à la lame, la boule à Z à Barthez (Evi)
Détaille le dix grammes par douze, détails de litron à douze

La vie, c’est dur comme la manger dans la tête ou bien faire huit temps pleins
J’préfère mon fils au shtar que voir ma fille en i, en levrette dans une partouze
Personne quand tu finis par terre, trop d’lécheurs quand t’as plein d’flouze

Y a des choses qui s’disent et d’autres qui faut faire (Faut faire)
Y a des vrais et des faux frères (Faux frères)
Grosse famille, en juin, de grosses vendettas (‘dettas)
Y a des grands trafiquants comme ‘Ndrangheta (‘gheta)
Y a des choses qui s’disent et d’autres qui faut faire (Faut faire)
Y a des vrais et des faux frères (Faux frères)
Grosse famille, en juin, de grosses vendettas (‘dettas)
Y a des grands trafiquants comme ‘Ndrangheta (‘gheta)