Mig – Booska Toujours + Lyrics

Booska Toujours + Lyrics – Mig

Uno Seis on the beat
Brr
MIG Moula (Booska Toujours plus)
Ouais (0.2 Géné’ sur Booska-P)
30 septembre, ouais, ouais, ouais (Le 30 septembre, MIG Moula)
Gang, gang (Pas d’enfants d’chœur dans l’appart’, jamais, la belle gosse, elle bosse, elle fait rentrer du cash)
Du cash (Le papel, le papel, le papel, le papel)
Gang, brr (Han)
Be-her, Cali, G13 (G13), 30 septembre le jet-pro (Le jet-pro, brr)
Dans mon verre, j’crois qu’j’en ai trop mis (Brr, oh, okay)

Pas d’enfants d’chœur dans l’appart’ (Gang), la belle gosse, elle bosse, elle fait rentrer du cash (Cash)
Ça découpe grave dans l’appart’ (Han), ça débite les livrettes, ça fait rentrer du cash (Grr, rah)
Le tél’, on l’éteint pas, tant qu’on l’veut, ça bosse (Toujours), tous les jours, un nouveau dossier (Tous les jours)
Tous les jours, des nouvelles adresses (Ah), tous les jours, j’pense à gratter ma pièce (Ah)
Be-her, Cali, G13 (G13), 30 septembre le jet-pro (Brr)
Dans mon verre, j’crois qu’j’en ai trop mis, il faut tout niquer, on s’l’est promis (Gang)
On en veut toujours plus (Plus), dur de lâcher l’charbon (Charbon, grr)
Dur d’accepter l’pardon (Pah) donc nique ta mère la pute (Pah, pah, pah)
C’est Booska Toujours plus, j’suis dans l’actu’ (Gang), loin d’l’époque où ça livrait en bus (Han, ouais)
L’époque où les yessay faisaient payer en plus (Faisaient payer en plus)
Ça recherche que du papel (Du papel)
Le trafic est très bien installé, tout l’monde en position, igo, j’suis à Marseille (Tout l’monde, tout l’monde)
The Wire, Avon Barksdale (Nan), faut pas traîner dehors si t’es pas prêt (Jamais, jamais)
Ils connaissent quoi d’la rue ? Ils ont rien fait d’leur vie (Rien)
Y a personne qui les a vu, y a personne qui les connaît dans leur ville (Personne)
Ça investit dans la beuh comme les frères dans les cités à Lille (Brr)
Pas loin, y a Meuda et la Belgique (Han), une voiture, un conducteur, ça va vite (Brr, ouais, ça va vite)
Y a des frères qui tournent, qui tournent, qui tournent depuis des piges (Ah)
Ils font leurs peines sur une be-j’, ils ont pas poucave, ils ont rien dit (Nan)
Toi, à peine arrivé en GÀV, ta langue, t’as pas su la retenir (Nan)
On t’souhaite la mort, tu mérites pas d’vivre (Nan), celle qui raconte trop sa vie, on la vire (Grr, pah, grr)
J’découpe sans gant (J’découpe sans gant), demande à Baki (Gang, demande)
J’suis vers Pierre-Bénite, vers le hazi et si il faut l’faire, gros, faut pas qu’t’hésites (Grr, han)
J’fais peur comme le fusil, j’suis rapide comme les balles qui fusent (Brr)
Ça charbonne non-stop dans les cités d’Lyon, des pensées bres-som, très loin d’être mignon
Retour dans les rues d’la capi’, là où ça crime sans élégance
Là où faut toujours une paire de gants, toujours être à l’affût du plan (Toujours)
Les belles avenues, les belles adresses, les ients-cli d’coke n’arrêtent pas d’appeler (Woah)
2022, Toujours plus, numéro sept, Mbappé
J’cours toujours derrière les mapes, j’suis un gars d’LP, j’n’ai qu’un seul gang (Brr)
Booska Toujours plus (Brr)

J’suis un gars d’LP, j’n’ai qu’un seul gang
C’est Booska Toujours plus
J’représente devant le hazi, gang, gang
Pas d’enfants d’chœur dans l’appart’, la belle gosse, elle bosse, elle fait rentrer du cash (Cash)
Brr, brr
Booska Toujours plus, le 30 septembre

YouTube video

Categories Mig