Ziak – Même pas un grincement Lyrics

Même pas un grincement Lyrics – Ziak

Uh-uh

On a pris d’l’avance sur les ennemis, sur les porcs, nous, on fête ça : on vide un rhum
Et l’plus dur à prendre, c’est la liberté, non, c’est pas la vie d’un homme
Y a des-, y a des pierres et du fer mais c’est pas la vie d’château
Quand j’te raconte toutes ces dingueries, c’est pas la vie d’un autre
Y en a un qui surveille l’adversaire, un autre négocie l’pourcif (You know)
Il est presque mort, il est presque mort s’il m’a pris pour cible
Et la bonne partie d’moi prie pour lui, priez pour lui (Amen, Amen, Amen)

On s’habitue à tout, ça m’fait presque plus rien quand j’encaisse
J’m’en mets à presque regretter qu’j’vends d’la cess, alors qu’j’paie l’GTS
J’m’en mets à presque regretter ma vie d’avant, regretter les factices, les balles à blanc
Regretter les factices, les balles à blanc
C’étaient toutes des salopes apparemment, j’veux plus jamais les voir comme les larmes d’maman
Fume la verte biologique et le noir Afghan, co-co-colier corazón, c’est mon côté attachant
Dédicace à la défense, à l’attaquant, on vise ta tête, au pire, on touchera ta jambe
J’compt-, j’compte sur un gros cul, j’compte pas sur la chance
J’compte sur un gros cul, j’compte pas sur la chance (Uh, uh)
J’monte sur un gros coup, j’monte d’un niveau dans l’conflit, tu t’dis qu’ça vaut pas l’coup
Ça-ça sent la mort pour vous, ça-ça sent la mort, j’lève la tête, j’vois les vautours
Et pour moi, c’est qu’un aller-retour, on s’ra rentrer avant l’ftour (Uh-uh)
Et on d’mandera pardon au Tout-Puissant si on a l’cœur trop lourd (Eh gang)

Han, on l’a mis dans un bain d’sang, la vie d’oi-m, j’sens même pas un pincement (Han)
On est cinq dans ton salon, et t’entends même pas un grincement (Han)
On l’a mis dans un bain de sang, la vie d’oi-m, j’sens même pas un pincement (Han)
On est cinq dans ton salon, et t’entends même pas un grincement

T’entends même pas le sol qui craque (Yeah), t’entends même pas le sol qui craque
T’entends même pas nos cœurs qui battent (Uh-uh), t’entends même pas nos *tap, tap, tap*
T’entends même pas le sol qui craque, t’entends même pas le sol qui craque (Uh-uh, uh-uh)
T’entends même pas nos cœurs qui battent, t’entends même pas nos *tap, tap, tap*

Sa mère j’ai l’seum, un enfant est parti avant sa mère, j’ai l’seum
Et ce soir, j’dors dans un Sofitel, 3endi sem fi dem, j’suis seul
Ça va tomber, faut rentrer avant qu’il pleuve
Faut pas compter sur eux, ils t’niquent quand ils peuvent
Faut qu’tu marches dans les pas d’papa, faut qu’tu gardes tes chaussures neuves
On a vu des forces de la nature s’prendre des coups d’pressions par des p’tits gars tout keuss
On m’reproche de faire la guerre, mais la guerre ne s’fait pas tout seul
Et ceux qu’ont mon numéro peuvent m’appeler à toute heure
On sait qu’la confiance casse, rapide comme un Neiman d’scooter
J’fais affaire avec beaucoup beurre (Gang), et qu’des génies du computer
J’compt-, j’compte plus les entrées, ni les sorties
J’con-, j’confonds les besoins et les envies (Uh-uh)
J’confonds le banquier et la maison d’disque
J’con-, j’confonds la bonté, l’aveu d’faiblesse
Ton poto va t’trahir, il m’donne son prix, on protège sa femme, sa mère et son p’tit
Pour moi, c’est qu’un aller-retour (Uh-uh), on s’ra rentrer avant l’ftour
Et on d’mandera pardon au Tout-Puissant si on a l’cœur trop lourd (Amen)

Han, on l’a mis dans un bain d’sang, la vie d’oi-m, j’sens même pas un pincement (Han)
On est cinq dans ton salon, et t’entends même pas un grincement (Han)
On l’a mis dans un bain d’sang, la vie d’oi-m, j’sens même pas un pincement (Han)
On est cinq dans ton salon, et t’entends même pas un grincement (Eh gang)

T’entends même pas le sol qui craque (Uh-uh), t’entends même pas le sol qui craque
T’entends même pas nos cœurs qui battent (Uh-uh), t’entends même pas nos *tap, tap, tap*
T’entends même pas le sol qui craque, t’entends même pas le sol qui craque
T’entends même pas nos cœurs qui battent (Uh-uh), t’entends même pas nos *tap, tap, tap*

YouTube video