Nahir – La Porte Lyrics

La Porte Lyrics – Nahir

Hi-hi-hi-hi-hi, c’est moi

J’veux pas connaître ta vie, ni savoir ton avis, j’suis pas dans les ragots, j’suis pas dans “Vis ma vie”
Dis-leur de graviter ailleurs, j’ai déboulé d’ailleurs mais j’vais les traumatiser
Ici, y a rien d’folichon comme une poucave qu’on désigne, y a pas qu’les muets qui parlent le langage des signes
Et toi et ta pub, j’suis pas influenceur, j’viens du 9.3, chez nous, y a pas d’trading
Sache que les coups d’batte de baseball sont pas remboursées par la carte vitale
C’t’année, j’peux pas faire l’con, ni m’per-trom, avec ou sans tard-pé, j’suis en pétard
J’délaisse le stud’, me rapproche du stup’, la SPIP mais évite les shtars pour être une star
Mais j’suis pas tant sage, j’ai un train de vie cadencé, pas d’manési, j’suis pas là pour les faire danser
On dit qu’la nuit porte conseil mais moi, la nuit, j’dois rapporte d’la C
J’fais qu’encaisser l’biff et les pots cassés, j’côtoie des mecs qui marchent visière baissée
J’dois recouper plus vite qu’HSBC sans jamais terminer le froc baissé
Que des putes, des sous-putes dans c’business, qui oublient qui sont en période d’essai (Ouh)

Ils ont pas voulu m’ouvrir donc j’ferme la porte
Que des hagars bessif, tout l’monde d’accord (Hi-hi-hi-hi)
Rien d’personnel, que du business, même en major (Major)
J’ai tout les récépissés donc j’demande pas d’accord (Ouh)

J’frappe à la porte (Pah)
Cagoulé, ganté, j’tape la piaule (Cagoulé, ganté, j’tape la piaule)
C’est pas les porcs (Nan)
C’est moi qui revient pour leur faire la peau (Qui revient pour leur faire la peau)
J’ai besoin d’bénéfice (Ouais), kichtas en billets d’dix (Okay)
Donc chez toi, j’rentre, cagoulé, ganté, j’tape la piaule (J’tape la piaule)
Business illicite (Han-han) en cas d’déficit (Okay)
Chez toi, j’rentre, cagoulé, ganté, j’tape la piaule (J’tape la piaule)

J’ai des trous d’boulettes qui vient d’l’olive, trop insolite, j’ai la soluce dans ma folie
J’monte ma cote comme le prix d’la gasoline, les reins solides pour assumer tous les bolides
Ça les rafale, eux, ils avalent, nous, on domine, les cojones d’Egan Tommy
J’nique les fous, tout l’monde sait qu’Tony trahi Manny, igo, j’suis dans l’papier, j’veux que d’la money (Ouh)
J’économise l’autonomie, j’en ai rendu, dépendant d’la Colombie
Dès qu’on a mis la mélanine dans l’produit, on vend l’produit indépendant
Araï produit que des bandits sortant d’condi’, des footballeurs sortant d’Bondy
Des insomniaques qui sortent du lit, des bicraveurs arrivent all in
La rue est forte mais les hommes sont pas tous solides
Je sais qu’j’vais beaucoup trop vite pour qu’ils comprennent tout c’que j’dis
Coup d’poker sur moi-même, j’ai mis tapis, j’ppe-ra comme un ancien, pourtant, j’suis jdid
Tu regardes les chiffres, j’regarde mon biff, j’vérifie si j’fais pas tomber mon knife en ch’min
‘s ont la rage donc on les laisse en chien, tu rappes bien mais ton talent, c’est l’mien (Okay)

Ils ont pas voulu m’ouvrir donc j’ferme la porte
Que des hagars bessif, tout l’monde d’accord (Hi-hi-hi-hi)
Rien d’personnel, que du business, même en major (Major)
J’ai tout les récépissés donc j’demande pas d’accord (Ouh)

J’frappe à la porte (Pah)
Cagoulé, ganté, j’tape la piaule (Cagoulé, ganté, j’tape la piaule)
C’est pas les porcs (Nan)
C’est moi qui revient pour leur faire la peau (Qui revient pour leur faire la peau)
J’ai besoin d’bénéfice (Ouais), kichtas en billets d’dix (Okay)
Donc chez toi, j’rentre, cagoulé, ganté, j’tape la piaule (J’tape la piaule)
Business illicite (Han-han) en cas d’déficit (Okay)
Chez toi, j’rentre, cagoulé, ganté, j’tape la piaule (J’tape la piaule)

YouTube video